Bien que le cadre Agile comprenne un certain nombre d’approches, chacune ayant sa propre importance dans des environnements différents, ces approches sont souvent mal interprétées ou confondues les unes avec les autres.

Dans ce billet, nous essayons de clarifier les malentendus courants liés au Kanban vs Scrum.

Scrum et Kanban sont deux approches Agiles conçues et développées pour rationaliser le flux de travail et la collaboration des équipes pour des résultats optimaux. L’approche Agile, par opposition à l’approche plus conventionnelle de la Cascade, donne plus de flexibilité et suit une approche plus modulaire, tout en prévoyant des itérations au fur et à mesure que l’équipe de projet avance.

Bien que ces deux approches aient été intégrées dans la gestion de projets et dans d’autres secteurs, elles restent largement utilisées par l’industrie du logiciel.

Vous pouvez mesurer la popularité de l’Agile dans l’industrie du logiciel grâce aux résultats d’une enquête menée par Stack Overflow, qui révèle que 85,9 % des 101 592 développeurs de logiciels interrogés au niveau international utilisent l’Agile dans leur travail.

Examinons de plus près les différentes caractéristiques du Kanban par rapport au Scrum et vice versa.

Quand utiliser Scrum ?

Scrum a connu une popularité croissante au fil des ans et a attiré l’attention de milliers de professionnels. Selon une enquête de Scrum Alliance impliquant environ 5000 personnes, le taux de réussite global des projets réalisés à l’aide de Scrum est de 62%.

Scrum est une approche Agile idéale pour les projets qui nécessitent une rationalisation de l’idéation à la mise en œuvre. Vous pouvez établir un plan complet de mise en œuvre du projet en définissant les rôles des équipes et en allouant des intervalles à utiliser comme jalons. L’équipe reste en phase avec les clients et la direction tout au long du processus de développement.

Quand utiliser le Kanban ?

Il a été prouvé que le kanban permettait également d’améliorer considérablement les cycles de développement des projets. Selon un document de recherche de Peter Middletone et David Joyce, l’utilisation du Kanban dans le développement de logiciels a permis d’améliorer de 37 % les délais de livraison des logiciels, ce qui s’est traduit par une augmentation de 47 % de la cohérence de la livraison, et les défauts signalés par les clients ont diminué de 24 % par rapport à la méthodologie agile utilisée précédemment.

Le Kanban est une approche plus privilégiée dans les cycles de développement de projets qui nécessitent une amélioration continue par paliers progressifs. En se concentrant sur le tableau Kanban, cette approche aide les équipes à avoir une idée visuelle de ce qui se passe dans le projet et de ce qui est à venir.

Vous pouvez faire établir un plan de projet complet et appliquer l’approche Kanban pour vous assurer que l’équipe est sur la même longueur d’onde et que les tâches sont achevées à temps.

Rôles et responsabilités de l’équipe de Scrum

L’approche Scrum s’articule autour de 3 rôles principaux : Propriétaire du produit, Scrum Master, et l’équipe de développement. Le Product Owner est responsable de la définition et de la finalisation d’une liste de tâches à accomplir dans un intervalle de temps donné (Sprint).

Cette liste d’activités est connue sous le nom de “Product Backlog”. Le Scrum Master facilite la tâche de l’équipe Scrum de multiples façons.

Le Scrum Master aide le Product Owner et l’équipe de développement à comprendre les exigences de la mise en œuvre de l’approche Scrum. Il s’assure que l’équipe respecte les règles et politiques spécifiées nécessaires à l’achèvement du projet et élimine toute ambiguïté entre le propriétaire du produit et l’équipe de développement.

L’équipe de développement est l’ensemble des personnes qui travaillent sur le projet spécifique. Ces personnes peuvent être des programmeurs, des testeurs ou des analystes commerciaux.

Rôles de l’équipe en Kanban :

La méthode Kanban ne spécifie aucun rôle d’équipe. Aucune personne n’est responsable d’une étape quelconque du développement du projet ou des performances d’une équipe.

Au contraire, l’équipe travaille collectivement à l’achèvement du projet en accomplissant les tâches assignées aux différents membres de l’équipe. L’identification des questions ou des problèmes, le partage du statut des tâches ou les changements à apporter sont affichés par les personnes assignées sur le tableau Kanban.

Comment les itérations sont-elles établies ?

Itération de Scrum :

Dans Scrum, le travail est divisé en différentes sections appelées User Story. Le propriétaire du produit discute des besoins du client en priorité et des étapes à franchir dans un certain délai. Chaque User Story est traduit par le Product Owner en un Backlog de produit.

Chaque backlog produit comprend une liste de tâches et d’activités à réaliser dans un intervalle de temps donné. Cet intervalle de temps, également appelé “sprint”, peut aller de sept jours à un mois, voire deux mois, en fonction des exigences du client et des schémas de travail du projet.

Pendant qu’elle travaille sur l’arriéré de produits, l’équipe tient une réunion quotidienne, appelée Daily Scrum Meeting. Durant cette réunion, l’équipe, le propriétaire du produit et le Scrum Master mettent en évidence le travail en cours, y compris les tâches à accomplir, les tâches terminées et les éventuels goulots d’étranglement rencontrés au cours du processus.

Le Daily Scrum aide à garder le travail clair et transparent. Il permet également d’identifier à temps les problèmes rencontrés afin qu’ils puissent être résolus à temps. Dans certains cas, il est recommandé que la direction et les clients fassent partie du Daily Scrum afin que l’avancement du projet reste visible.

Itération du Kanban :

Dans le Kanban, le travail est divisé en petites sections et affiché sur un tableau Kanban. Le tableau Kanban est visible et accessible à toute l’équipe. Le tableau Kanban présente chaque élément du travail effectué sous forme de colonnes. Ces colonnes peuvent représenter les étapes du flux de travail, c’est-à-dire Progression, Test, Prêt à être publié et Publié, ou être définies comme À faire, En cours, En révision, Bloqué et Fait. Cela montre exactement où se situe le projet dans le calendrier de développement du projet.

De plus, pour mesurer le cycle d’achèvement des tâches, le Kanban utilise le Work in Progress (WIP). Grâce au WIP, une limite est prédéfinie concernant le nombre de tâches pouvant être listées sous ce statut spécifique. À tout moment, le nombre de tâches listées dans le tableau Kanban ne peut pas dépasser la limite définie.

Au lieu de cela, les tâches listées précédemment doivent être travaillées et achevées. Ceci est particulièrement utile pour éviter d’avoir trop de tâches sous un certain statut, ce qui pourrait affecter le flux de travail. L’équipe doit terminer les tâches en cours avant d’aborder les nouvelles.

Caractéristiques des Kanban et Scrum

Lorsqu’il s’agit de Scrum vs Kanban, voici un résumé des principales caractéristiques dont vous pouvez bénéficier :

DESCRIPTION SCRUM KANBAN
Objet De la planification à la livraison Une amélioration constante
Présentations des tâches Témoignages d’utilisateurs/Récapitulatif des produits Colonnes ou cartes Kanban
Itérations Sprints de longueur fixe Flux continu
Achèvement de l’activité Fin du sprint (selon l’approbation du propriétaire du produit) Livraison continue (selon l’équipe)
Rôles des équipes Propriétaire du produit, Scrum Master, équipe de développement Aucun rôle spécifique
Métriques La vitesse est la clé. Les graphiques de l’état d’avancement des travaux Délai d’exécution et temps de cycle. Utilisation de diagrammes de flux cumulatifs (CFD), d’histogrammes de temps de cycle, etc.

Kanban ou Scrum ? Lequel utiliser ?

Il n’existe pas d’approche unique en matière de cadres agiles. Il est important de comprendre le type d’organisation, l’équipe et la catégorie de projet avant d’identifier et d’adopter une approche de développement de projet adaptée.

Une différence essentielle que vous pouvez garder à l’esprit lorsque vous évaluez Scrum vs Kanban pour les besoins de votre projet et de votre équipe est que si vous avez besoin d’une approche plus structurée et que le client est spécifique sur les besoins du début à la fin, Scrum semble être une option plus probable.

Cependant, si le schéma n’est pas fixe et que le client est flexible tant que le produit est amélioré en permanence, le Kanban peut être votre solution.

En cas de doute, vous pouvez essayer de comprendre les deux approches et mener une expérience avec de petits projets non critiques. Cela vous permettra de mieux évaluer quelle approche vous donne le plus de valeur et vous aidera à atteindre les objectifs de votre projet plus rapidement et plus efficacement.

Comme mentionné ci-dessus, vous pouvez même envisager une approche “Scrumban” – dont je parlerai plus tard – qui vous permet de combiner des aspects de ces deux méthodologies et de la personnaliser en fonction des besoins.

Scrum + Kanban = Scrumban ?

Bien qu’ils se concentrent sur différents éléments du cycle de vie du développement de logiciels, Scrum et Kanban partagent quelques points communs. Tout d’abord, Scrum et Kanban contribuent tous deux à rendre le travail plus gérable en le décomposant en petites sections.

Cela est particulièrement utile lors de la réalisation de tâches et de projets complexes et de grande envergure au niveau de l’entreprise. Deuxièmement, ces deux approches facilitent et optimisent la communication et la collaboration au sein des équipes en assurant la transparence et la facilité de suivi du travail.

De plus, en mettant en œuvre ces approches, les équipes peuvent identifier les problèmes et les risques, travailler continuellement à des améliorations et s’adapter aux changements sans encourir de coûts élevés et sans compromettre l’avancement du projet.

En fait, il existe une approche appelée Scrumban qui combine des entités spécifiques dans les deux méthodologies pour la mise en œuvre du projet, la résolution des problèmes et les améliorations. En fait, une étude de Scrum Alliance indique que 43 % des professionnels combinent Scrum et Kanban.

Conclusion

Quelle méthodologie Agile utilisez-vous et recommandez-vous pour les cycles de développement de projet lorsqu’il s’agit de Scrum vs Kanban ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous.