Basecamp est un outil de gestion de projet et de collaboration tout-en-un. Le programme se présente comme un “ensemble d’outils tout-en-un pour le travail à distance”. Il se distingue des autres solutions de travail à distance par son abondance de fonctions de communication intégrées, telles que le chat de groupe, les tableaux de messages et les calendriers d’équipe. Cependant, par rapport à d’autres logiciels de gestion de projet, toutes ces capacités supplémentaires ont un coût élevé. Basecamp vaut-il le coup d’y invertir ? Voyons cela dans ce test.

Présentation de Basecamp

Basecamp est un outil collaboratif de gestion de projet en ligne. Il a aussi pour rôle de communiquer les informations sur le projet autour d’un même espace ouvert à tous les membres de l’équipe projet, côté client et côté prestataire. Les membres du projet disposent ainsi de la même source d’information.

Pour accéder à basecamp, il faut se munir d’un login et d’un mot de passe à travers une interface web. Comme c’est une application de gestion de projet, elle offre les différentes tâches à faire, permet de partager des fichiers, gère le temps et les différentes attributions et bien plus encore.

Basecamp est un logiciel qui est compatible avec la plupart des systèmes d’exploitation comme Windows, Mac OS, et Linux. Il est également disponible sur mobile comme les tablettes et les Smartphones.

Les principales fonctionnalités

Comme c’est une application de gestion de projet, basecamp a des différentes fonctionnalités et joue surtout sur la relation entre les collègues et les clients. Au niveau du projet, ce logiciel offre des rapports et statistiques fiables, une messagerie et des forums de discussion, des chats en temps réel, la liste des tâches, la gestion des horaires, le stockage et le partage des fichiers, la gestion des documents, des check-ins automatiques, une assistance en ligne et un support technique pour le téléphone, mail ou encore le chat.

Basecamp screen 1

Basecamp permet aussi à des API de s’intégrer à d’autres applications informatiques telles que airtable ou encore flowdock. Cette fonctionnalité offre la possibilité de se connecter à une base de données, d’échanger des données ou encore de synchroniser des fichiers entre plusieurs programmes informatiques grâce à une extension, un plugin ou une API. Il est possible pour basecamp de se connecter à environ 58 plateformes logicielles pour offrir plus de solution sur les échanges de données entre application, d’augmenter le flux de travail et d’obtenir plus de profit en termes de productivité.

Grâce à la fonctionnalité to-do lists de basecamp, il est plus facile de faire des listes et des les organiser selon le bon vouloir, car les listes sont à la base de toute organisation. Les listes peuvent être éditées grâce à syntaxe textile et peuvent être affectées à un utilisateur.

Basecamp gestion de projet

La messagerie partagée est l’une des fonctionnalités dont les mails sont facilement retrouvables grâce à une page sur laquelle sont listés tous les messages écrits par les intervenants du projet. Chaque message est muni d’une pièce jointe. Les messages peuvent être catégorisés et cela offre une meilleure facilité de recherche par la suite.

Il est également possible de faire des partages de fichiers sur basecamp. Ce logiciel offre un gain de temps appréciable, car les fichiers nécessaires sont listés dans une page dont chaque projet en possède une. Plus besoin de parcourir tous les fichiers grâce à cette fonctionnalité qui permet de classer les fichiers par catégorie ou encore les trier par ordre alphabétique ou chronologique pour les retrouver plus facilement.

Pour les objectifs calendaires, ils permettent d’offrir une alternative intelligente aux systèmes de planification utilisés quotidiennement. Grâce à basecamp, il y aura une meilleure gestion des dates d’échéances des tâches et les étapes importantes des projets. Alors pour mieux gérer le calendrier, basecamp est la solution, car il permet d’éviter les retards ou les oublies au niveau des dates importantes comme les réunions ou bien les rendez-vous liés à un projet.

La fonctionnalité qui fait de basecamp l’outil idéal pour la gestion de projet est le reporting. Elle permet aux collaborateurs de noter chaque tâche effectuée et d’indiquer combien de temps y a été consacré. Cela permet aussi d’éviter d’avoir à ressaisir une deuxième fois la liste des tâches.

Basecamp possède également la fonctionnalité résumé de projet ainsi que la vue globale. Le résumé de projet permet de voir les informations importantes de suivi de projet. La vue globale quant à elle permet de recenser les évolutions de tous les projets afin de ne pas perdre le fil, c’est-à-dire avoir une vision générale sur tout ce qui concerne ces derniers.

Support et ressources

Le service client de Basecamp est basique, mais décent. La base de connaissances est accessible depuis le site web et consiste en une série de vidéos et d’articles. Quelques minutes ont suffi à nous familiariser avec le logiciel et à nous mettre en route. Nous n’avons rencontré aucun problème réel dans notre utilisation quotidienne, et la seule fois où nous avons essayé le support client – qui est entièrement basé sur des tickets, sans support de chat – les réponses nous sont parvenues rapidement.

Tarifs

Contrairement à d’autres outils de gestion de projet sur le marché actuel, la tarification de Basecamp est extrêmement simple. Vous avez le choix entre deux formules : Business et Personal. Basecamp Business coûte 99$ par mois, fixe. La formule Personal est plus limitée, mais elle est 100% gratuite.

Voici une ventilation qui compare le tarif de Basecamp à d’autres logiciels d’entreprise avec des fonctionnalités similaires.

Prix Basecamp

Notez qu’il y a une réduction de 15 % pour le plan Business si vous payez annuellement. Le plan Business est également proposé avec un essai gratuit de 30 jours.

Avantages et inconvénients

Ce que l’on aime : 

  • Facile à apprendre et à utiliser
  • Possibilité de créer des projets spécifiques au client
  • Fonctions de communication intégrées
  • Un excellent support client et des prix avantageux
  • Intégrations et inter-appareils
  • Sauvegarde des données

Ce que l’on apprécie moins :

  • Il n’a pas d’étiquettes ou de label
  • Pas de suivi du temps
  • Manque de fonctionnalités avancées
  • Personnalisation limitée
  • Gestion limitée de la messagerie

En résumé, que vaut basecamp ?

Globalement, je ne suis pas un grand fan de Basecamp. Comparé à d’autres logiciels de gestion de projet, il est loin d’être à la hauteur. Bien qu’il fonctionne bien en tant qu’application de communication (bien que nous préférions Slack), il est loin d’être à la hauteur lorsqu’il s’agit de la gestion de projet. Nous sommes sûrs que certains chefs d’entreprise seront enthousiasmés par les fonctionnalités de Basecamp, mais nous sommes enclins à passer notre tour.

Basecamp, en revanche, propose un essai gratuit de 30 jours, alors si vous n’êtes pas sûr, tentez votre chance. Si vous le faites, n’hésitez pas à partager votre avis sur Basecamp dans la section des commentaires ci-dessous, ainsi que toute autre question ou idée que vous pourriez avoir.