Qu’est-ce que le diagramme de PERT

Un diagramme de PERT est un outil de gestion de projet visuel qui est utilisé pour visualiser et documenter les projets et les échéances. PERT est un acronyme de Project Evaluation and Review Technique que l’on peut littéralement traduire par technique d’évaluation et d’examen du projet.

L’objectif principal de PERT est de faciliter la prise de décision et de réduire à la fois le temps et le coût nécessaires à la réalisation d’un projet. Le diagramme de PERT est destiné aux projets de très grande envergure, ponctuels, non routiniers, complexes et présentant un degré élevé de dépendance entre les tâches, projets qui nécessitent une série d’activités, dont certaines doivent être exécutées séquentiellement et d’autres peuvent être exécutées en parallèle avec d’autres activités.

Quelle est la différence entre diagramme de PERT et un diagramme de Gantt ?

Le diagramme de PERT et le diagramme de Gantt sont assez similaires car ils fournissent tous deux une représentation schématique des activités, du calendrier et des échéances d’un projet. Cependant, il existe quelques distinctions essentielles entre ces deux formes de diagrammes de gestion de projet :

Les diagrammes de PERT sont de forme libre, tandis que les diagrammes de Gantt sont des diagrammes à barres.

Le diagramme de Gantt est dessiné sous forme de diagrammes à barres autour d’une ligne de temps. Elles utilisent des barres horizontales pour décrire les activités et les étapes d’un projet, chacune étant dessinée selon une durée qui représente le calendrier approximatif du projet.

En comparaison, un diagramme PERT peut être dessinée comme un diagramme de forme libre. Les diagrammes PERT sont réalisées par les chefs de projet qui dessinent des cases ou des cercles (“nœuds”) pour indiquer les événements ou les étapes, et les relient par des flèches pour représenter les activités qui doivent être réalisées entre chaque étape, ainsi que le temps dont l’équipe dispose pour accomplir chaque tâche.

Les diagrammes PERT affichent les dépendances, alors que les diagrammes de Gantt ne le font pas.

L’absence de dépendances entre les missions est l’un des inconvénients de l’utilisation d’un diagramme de Gantt pour suivre un travail. Sur le graphique, chaque barre est isolée. Il est donc impossible pour les chefs de projet d’évaluer l’effet d’une date manquante sur les autres missions de la carte.

L’utilisation de flèches directionnelles dans les diagrammes PERT résout ce problème. En raison de leurs interdépendances, ces flèches latérales (ou “concurrentes”) suggèrent qu’une séquence de tâches doit être réalisée dans l’ordre. Les flèches divergentes, en revanche, signifient que les tâches peuvent être accomplies en parallèle ou dans le désordre puisqu’elles n’ont aucune dépendance.

La mission représentée par le nœud 1 a une dépendance, comme on peut le voir dans le diagramme PERT ci-dessous, puisque sa flèche ne va que vers le nœud 2. L’équipe travaillera sur une ou toutes les tâches représentées par les flèches divergentes menant aux nœuds 3 et 4 depuis le nœud 2. Il n’existe aucune dépendance à l’égard de ces opérations.

Quels éléments doit contenir un diagramme de PERT ?

Utilisons cette maquette de la stratégie d’une équipe marketing fictive pour mener à bien une nouvelle initiative pour illustrer les composants d’un diagramme PERT standard.

Nœuds de chiffres

Voici les cases numérotées dans l’illustration du diagramme PERT ci-dessus.

Chaque nœud représente un événement ou un jalon du projet, l’achèvement d’une étape ou une séquence de tâches nécessaires à l’avancement du projet.

Flèches qui pointent dans la même direction

Dans un diagramme PERT, les flèches signifient les tâches ou les événements qui doivent être accomplis avant que l’équipe puisse passer à l’événement ou au processus suivant du projet.

Dans la maquette ci-dessus, la mission entre les nœuds 1 et 2 (“identifier le secteur d’activité”) est représentée par une flèche directionnelle ou concurrente. Cela signifie que la mission doit être exécutée dans l’ordre spécifié. Pour planifier des tâches avec des dépendances, les chefs de projet utilisent des flèches directionnelles.

Flèches qui divergent

Il s’agit des flèches qui reflètent les projets sur lesquels une équipe va intervenir en même temps ou dans l’ordre de son choix puisqu’il n’y a pas de dépendances. Après le nœud 2, par exemple, vous pouvez voir un exemple de ceci dans la maquette ici. L’équipe peut choisir de se concentrer d’abord sur les tâches menant au nœud 3 ou au nœud 4, ou elle peut travailler sur toutes ces tâches en même temps.

4 étapes pour réaliser un diagramme PERT

PERT

Une équipe de gestion de projet doit suivre ces mesures pour construire un diagramme PERT.

Étape 1 : Dresser une liste de tous les plans du projet

Pour commencer, dressez la liste de toutes les principales étapes, échéances et activités qui doivent être réalisées pour que le projet soit achevé.

Étape 2 : Déterminer s’il existe des dépendances

Si vous constatez que certaines tâches ou événements sont interdépendants, vous devez les représenter par des flèches directionnelles. Cela garantira que le personnel comprendra l’ordre dans lequel il doit accomplir chaque mission.

Étape 3 : Faire un plan

L’étape suivante consiste à dessiner les incidents et les jalons (nœuds numérotés) que vous avez trouvés. Puis, à l’aide de flèches directionnelles ou divergentes, notez les missions et les événements que l’équipe doit accomplir entre chaque nœud.

Étape 4 : Établir un calendrier pour tous les événements

Vous pouvez maintenant établir un calendrier pour que l’équipe accomplisse toutes les missions le long des flèches. L’opération “Former les ventes”, par exemple, a un calendrier d’un jour dans notre maquette ci-dessus. Vous pouvez l’utiliser pour représenter le calendrier et/ou la date limite approximative de l’activité.