Devenir un chef de projet est une ambition audacieuse compte tenu des responsabilités et des qualifications requises. Ce poste est accessible au sein de nombreuses entreprises et dans tous les secteurs. Bien que les missions varient d’un domaine à l’autre, elles sont toutefois similaires dans leur rigueur et leurs résultats. Cette fiche sur la fonction de chef de projet vous renseigne sur l’essentiel concernant ce métier.

Présentation du métier de chef de projet

Le chef de projet est également appelé responsable ou chargé de projet. Il a pour principales missions de garantir le bon déroulement d’un programme. Pour remplir correctement ses fonctions, il s’appuie sur plusieurs compétences indispensables complétées par une formation spécifique.

La gestion d’un projet part de sa conception jusqu’à sa mise en œuvre, impliquant diverses étapes importantes. Il s’agit d’un métier à contact, nécessitant à plusieurs niveaux des négociations, des rencontres et même des gestions de conflit. Une bonne diplomatie et une forte résistance au stress font partie des aptitudes nécessaires.

Le chargé de projet travaille dans le domaine du bâtiment, de la communication, du digital, de l’industrie, de l’informatique, etc. La différence des missions se situe au niveau du secteur, mais les bases du métier sont les mêmes. Ainsi, le responsable de projet le gère dans son ensemble : conception, budgétisation, suivi, réalisation, livraison et évaluation.

Les missions d’un chef de projet

Les attributions d’un responsable de projet sont multiples et concernent chaque phase. Il garantit l’exécution du programme, et ce, dans les meilleures conditions possible, autant pour son équipe que pour son client.

Il peut être amené à rencontrer directement le commanditaire pour discuter des orientations du projet. Ils établissent ensemble le cahier des charges en considérant les points clés, les options, les risques et les solutions possibles. Une fois les attentes définies, le chef de projet choisit son équipe. Éventuellement, il procède à une formation selon les caractéristiques du plan.

À chaque étape, le chargé de projet est l’interlocuteur privilégié du client et de l’équipe. D’une part, il coordonne et anime ses collaborateurs. D’autre part, il est chargé des comptes rendus des évolutions auprès du client. Il a également pour rôle d’aviser les deux parties en cas de difficultés, de changements ou autres points d’informations nécessaires.
Le responsable de projet assure le respect du budget, du délai, du résultat escompté et des termes du contrat.

Les qualités humaines nécessaires

Plusieurs qualités humaines sont exigées pour un bon chargé de projet, dont le sens de la communication. En jonglant avec son équipe et son client, il doit pouvoir échanger correctement. Il est donc doté d’un véritable talent de diplomate et d’une aisance relationnelle. Le sens de l’écoute est une aptitude indispensable dans l’exercice de sa fonction.

Enthousiaste et dynamique, il a un mental à toute épreuve. Dans la mesure du possible, il est demandé au chef de projet d’être optimiste pour pouvoir motiver son équipe. Son sens de l’initiative lui servira dans certaines situations. Une forte capacité d’adaptation est un atout indéniable, car ses responsabilités l’obligent à se déplacer.

Ici, ses qualités humaines sont indispensables, notamment dans le cas d’une entreprise à multisites ou d’envergure internationale. Les démarches et les méthodes peuvent effectivement varier d’un pays ou d’une zone géographique à l’autre.
La réactivité, surtout en situation de crise ou d’urgence, doit également faire partie de ses attributs.

Les compétences techniques requises

Diverses compétences techniques sont ensuite nécessaires pour assurer la fonction de responsable de projet. En plus d’utiliser sa capacité d’analyse, il s’appuie aussi sur les logiciels et tableurs divers pour monter l’entreprise. Il maîtrise à la perfection son domaine, les tenants et les aboutissants. Il dispose de connaissances pointues des méthodes et des phases d’exécution.

Pourvu d’une qualité de négociateur et de manager, un chargé de projet tient et anime des réunions avec son équipe. Il est également capable de mener une rencontre avec des fournisseurs ou des partenaires. Par ailleurs, il possède des qualités rédactionnelles indéniables ainsi qu’un esprit de synthèse.

Le chef de projet témoigne des notions juridiques et des connaissances en matière de normes et législations. Il est capable d’assurer un suivi des procédures, mais également d’intervenir en cas d’urgence. La gestion des risques exige aussi des compétences et de l’expérience.

Enfin, les notions linguistiques sont des atouts non négligeables dans ce métier. Il doit prouver une bonne culture générale afin de mener à bien les échanges avec ses partenaires.

Quelle(s) formation(s)

Nombreuses formations supérieures, dans une école d’ingénieurs, en institut ou dans une université ouvrent au métier de responsable de projet.

La licence Pro et le Master spécialisé sont accessibles en Communication, Génie civil, Commerce, Industrie, Informatique… Un diplôme Bac+5 au sein de l’Essec, Sciences Com, Celsa, Efap ou une formation EAP permet de pourvoir ce poste. Il existe actuellement des formations dédiées en management de projet.

Outre un cursus en management, les sortants du CNAM et du CESI peuvent prétendre au métier de chargé de projet. Des Masters spécialisés sont disponibles au sein de ces établissements offrant des débouchés dans le secteur.

Si vous n’êtes pas sûr quelle formation choisir pour devenir chef de projet, le plus simple est encore de faire appel à un coach d’orientation qui saura vous guider sur les différentes possibilités en fonction de vos envies et de votre profil.

De son côté, le PMI (Project Management Institute) délivre des certificats valables pour postuler à ce poste. On peut citer le PMP ou Project Management Professional. Les attestations issues de l’IPMA ou International Project Management Association offrent aussi la possibilité de se présenter à cette fonction.

Néanmoins, le poste de chargé de projet est généralement attribué après une expérience avérée de 5 ans dans le domaine concerné. Concernant l’évolution, cette fonction permet d’accéder plus tard à celle de directeur de secteur ou directeur d’agence.

Le salaire

Le salaire d’un chef de projet varie considérablement selon l’ampleur de ses missions et l’envergure de l’entreprise qui l’embauche. La complexité des tâches et les enjeux de ses attributions y sont également pour beaucoup. L’expérience joue aussi dans la détermination de la rémunération d’un chargé de projet.

Enfin, le domaine définit la grille salariale en raison des spécificités du secteur. Néanmoins, en moyenne, un responsable de projet gagne entre 2 200 et 31 000 euros de salaire brut annuel.